mardi 8 août 2017

Mon premier livre audio

Cette semaine, j'ai enfin testé le livre audio ! Au premier abord, je n'étais vraiment pas fan du concept. C'est certainement très « ringard » et beaucoup trop terre à terre mais pour moi un livre se lit, avec les yeux et qui plus est, en livre papier, pas numérique ! Moi qui travaille pourtant dans le département « digital » d'une maison d'édition je n'avais encore jamais testé les livres audio et j'avais beaucoup d'idées arrêtées sur le sujet. Désormais grande adepte des blogueuses/blogueurs, instagrameuses/instagrameurs « lecture » qui m'aident beaucoup dans mes découvertes, je ne suis pas passée à côté de leurs éloges à porpos du livre audio !



Mes aprioris sur les livres audio


C'est tout bête mais pour moi, lire demande beaucoup de concentration et de calme. C'est impossible de lire s'il y a du bruit à côté de moi : des personnes qui discutent, la télévision allumée ou de la musique même en bruit de fodn. La lecture me demande le plus grand des calmes ! C'est d'ailleurs parfois très embêtant car je ne peux pas lire si des gens discutent trop fort à côté de moi dans le train, si des enfants piaillent sur le sable ou au bord de la piscine et impossible pour moi de cumuler lecture et musique dans les oreilles ! D'accord, le livre audio est lui, directement dans les oreilles ce qui permet de faire abstraction de tout ce qu'il y a autour : soit ! Mais écouter un livre demande tout autant de concentration, il suffit d'une petite distraction et nous voilà obligé de faire un retour en arrière de quelques pages/minutes. Je ne m'imaginais pas du tout écouter un livre allongée dans mon lit comme j'aurais pu lire un livre. Je m'imaginais plutôt au travail en train de photoshoper une ou deux bannières, ou à la maison en faisait le ménage ou en prenant ma douche. Mais la concentration totale sur l'histoire me semblait toujours une tache difficile : comment rester 100% attentif lorsque l'on fait plusieurs choses en même temps ? Finalement, je dois avouer que l'exercice se fait vraiment très très bien et surtout, écouter son livre allongée dans son lit ce n'est pas si mal ! Comme quoi, c'est important d'essayer.

Où et quand écouter son livre ?


– Comme je le disais, au travail, comme si vous écoutiez de la musique ! Je fais beaucoup de graphisme pour alimenter les sites Internet dont je m'occupe et je trouve que livres audio et photoshop font très bon ménage ! Évidemment il faut savoir trouver le bon moment et éviter les moments de réflexions stratégiques. 

– Dans la voiture et les transports en commun. Je ne prends quasiment jamais les transports en commun et encore moins la voiture - j'ai la chance d'aller travailler en vélo et j'avoue que je ne m'y risquerait pas - mais les week-ends lorsque je vais me balader dans Paris je troque Deezer contre Audible en ce moment et c'est vraiment très agréable. Je sais pas vous mais c'est dur de trouver constamment des nouvelles musiques et on se lasse très vite de toutes les chansons qu'on a écouté en boucle. Je suis très contente de pouvoir varier un peu ! 


– Contrairement à ce que j'imaginais, écouter un livre dans son lit ou dans son canapé s'avère très sympathique ! Personnellement, je termine mas journée par un petit quart d'heure de livre audio dans le noir sous ma couette. C'est très relaxant et apaisant, on s'abandonne totalement à l'écoute du livre et je trouve ça très agréable avant d'aller dormir.

Avis : Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une


Comme beaucoup, pour écouter mon premier livre, j'ai choisi l'abonnement Audible afin d'avoir le premier livre gratuit et avoir la liberté de me désabonné si je le voulais. Si cette offre vous intéresse en voici tous les détails. J'ai choisi d'écouter « Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une » le récent « bestseller des éditions Eyrolles. Roman / livre de développement personnel dont je me sens complètement la cible ! Pour faire assez rapide : Camille, 38 ans a une vie simple et agréable avec un mari, un fils, un travail et des amis, de quoi être heureuse à première vue. Pourtant, elle ne semble pas épanouie du tout. Un jour elle rencontre Claude, un routinologue (comprenez, qui traite la maladie de la routine quotidienne). Il va l'accompagner vers la joie et l'épanouissement qu'elle n'a pas. Un roman donc autour des sujets très à la mode : être bien dans son corps, dans sa relation avec les autres, dans son lieu de vie, au travail et surtout penser à soi et ne pas penser toujours aux autres et surtout à leurs opinions pour être bien dans sa tête et dans sa vie. 

J'ai lu plusieurs livres de ce genre, notamment « The Body Book » de Cameron Diaz et le très célèbre « Transformez votre vie » de Louise Hay. J'ai aussi lu des livres sur le charisme, la confiance en soi, la prise de parole et autres sujets de développement personnel donc. Cela m'intéressé de découvrir une version romancé de tout ce que j'avais pu lire auparavant et je ne suis pas déçu : je pense que je suis désormais vacciné contre tout ces bouquins ! Tout cela n'enlève rien au fait que j'ai beaucoup apprécié l'exercice « livre audio ». Mais écouter ce livre en particulier a rendu les thèmes de développement personnel très moralisateur à mes yeux. Je crois que c'est le fait de l'entendre plutôt que de le lire et surtout le côté très très romancé de cette histoire en particulier. Je suis vraiment pour le travail sur soi et je suis persuadée que l'aide et au suivi d'un bon psychiatre est très efficace. C'est d'ailleurs un peu ce que fait Camille, même si l'auteur n'a pas souhaité passer par la case "psy" pour son héroïne mais dans l'idée on s'en approche. Si des psychiatres et psychologues tentent d'aider les gens par l'écriture de livres sur les origines des mal-êtres ou comment essayer seul d'aller mieux, comme le fait Louise Hay, pourquoi pas mais la version romancé très peu pour moi. Ça en fait un livre bien trop nié parce que tout semble fonctionner rapidement alors que dans la vraie vie c'est loin d'être aussi simple (pour en avoir tenté l'expérience) ! 


Voici typiquement un passage que j'ai trouvé plein de niaiserie : Claude demande à Camille de ne pas oublier de se féliciter au quotidien, jusque là je suis tout à fait d'accord mais il illustre son propos par une expérience menée par des chercheurs aussi vraie soit-elle, je n'arrive pas à en sortir convaincue. On plante du gazon dans des pots, les plantations vont évoluer dans les mêmes conditions (terre, température, exposition au soleil etc.) la seule différence c'est que l'une va recevoir de la part des chercheurs différentes pensées négatives au quotidien et l'autre des pensées positives. Évidemment, c'est magique, quelques semaines plus tard le premier pot n'a donné que quelques pousses alors que dans le second on trouve un beau 
« gazon vert et foncé, profondément enraciné dans le sol, solide, fort ». Il est évident que les pensées négatives sont à bannir autour de nous, ce livre est rempli de bons conseils dans ce genre mais je n'accroche pas sur les choix de l'auteur à les mettre en pratique et surtout tout semble fonctionner à chaque fois pour Camille, elle ne traverse pas de gros obstacles ni de remise en question alors qu'en réalité, encore une fois, tout n'est pas si simple dans la vie non ?

Share:

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire

Blog Design Created by pipdig