samedi 31 décembre 2016

J'essaye doucement de me lever plus tôt

Non non non, je n’ai pas lu « Miracle Morning » (par contre, je l’ai offert à mon frère) et je n’ai pas besoin de lire ce livre pour être persuadée que se lever tôt peut faire beaucoup, beaucoup de bien. Avant même d’entendre parler de se livre j’avais moi-même essayé d’avancer mon reveil pour aller faire du sport avant d’aller travailler. Je vous parle de ça c’était il y a deux ans lorsque j’étais en stage à New-York. Le fait est que les New-Yorkais ont tendance à commencer le travailler vers 10h du matin, voire après 10h. Bien qu’à environ 45 minutes de transports de mon lieu de travail, il me suffisait de me réveiller vers 7h du matin pour aller passer 45 minutes à la salle de sport. Je n’appelle pas vraiment ça se lever tôt n’est-ce pas ?



Bien que je ne sois qu’à 15 minutes de mon lieu de travail, me lever à 7h ne me permet pas de pouvoir aller tranquillement à la salle de sport le matin pour arriver à une heure descente au travail (avant 9h30 quoi). En courant – et pas seulement sur le tapis de course – je pourrais y arriver mais j’ai découvert qu’il n’y a rien de plus plaisant que de prendre un peu le temps pour se préparer le matin. 

Mon rythme actuel :


7h30 mon réveil sonne, 7h45 je suis sous la douche.
De 8h à 8h20 je me prépare tranquillement : je m’habille, je me coiffe devant une petite série.
8h20 – 8h35 : c’est l’heure de mon café et de mes tartines toujours devant ma série.
Ensuite vient le quart d’heure maquillage et 8h50 me voilà prête ! 
Avant je pouvais faire tout cela en 45 minutes top chrono (du réveil à l’enfilage de manteau). Aujourd’hui je mets plus d’une heure et j’aurais beaucoup de mal à revenir en arrière. 

Pourquoi est-ce que je souhaite me lever plus tôt ?


POUR FAIRE DU SPORT. Il n’y a pas plus simple explication. J’aime faire du sport le matin. Le soir après le travail – qu’il m’arrive de finir tard - je préfère rentrer chez moi, me poser avec mon café, un bouquin ou une série. Actuellement je vais quelques fois à la salle de sport le soir mais ça ne me convient pas car je ne suis pas assez régulière. Je connais vaguement le principe de « Miracle Morning » : se lever très tôt (oui 5h30 c’est trop tôt) pour avoir un long moment pour soi avant d’aller travailler. Se long moment vous permet de lire, d’écrire, de penser et de faire du sport. Sans évidemment oublier la préparation habituelle et le petit-déjeuner. Je n’ai pas (encore) lu ce livre et je suis convaincu que si vous arrivez à suivre cette « méthode » alors oui, tout se passera bien pour vous et vous serez sûrement très épanoui et loin d’être fatigué même en vous levant à 5h30 du matin. Mais personnellement, je n’ai pas vraiment envie de suivre cette méthode dans son ensemble. J’aime lire, le soir avant de me coucher ou quelques fois le midi pendant ma pause déjeuner. J’écris, sur ce blog une à deux fois par semaine et je gribouille beaucoup dans mon agenda ! Faire cela le matin, je n’en ressens pas l’envie. Par contre me lever pour aller 1 heure à la salle de sport, ça je valide !


Comment faire ?


Je n’ai plus de soucis lorsque mon réveil sonne le matin, pourtant j’aimerai toujours autant trainer dans mon lit jusqu’à 9h (minimum). Tout est une question d’habitude. Lorsque j’étais à New-York me lever vers 7h pour aller faire un peu de sport 2 à 3 fois par semaine ne me posait aucun problème – une fois que je m’étais lancé. Le tout est de se lancer et de se réhabituer. J’ai bien essayé de mettre mon réveil avant 7h récemment, et oui je suis allée faire du sport 2 ou 3 fois, en 3 mois… Pour réussir, j’ai décidé de m’habituer doucement. J’ai programmé plusieurs réveils à 30 minutes d’intervalle : 6h – 6h30 – 7h et 7h30 mon dernier carat. Au début on éteint les réveils et on se rendort. Après, une habitude se crée et quand le réveil de 6h sonne, vous ne vous rendormez plus !

Je souhaite aller faire du sport trois fois dans la semaine (sur les 5 jours de travail j’entends) mais il n’est pas question de se dire « je vais à la salle le lundi, le mercredi et le vendredi et puis les autres jours je dors ». Je pense que cette technique ne fonctionnerait pas, c’est tous les jours ou rien sinon on va repousser les réveils. Le corps peut difficilement s’habituer à une réveil à 6h tels jours et 7h30 les autres jours. Les premiers jours voire les premières semaines je ne vais pas me réveiller pour aller à la salle. Il sera peut-être 7h puis le lendemain 6h40 puis 6h10, je vais me réveiller et prendre encore plus mon temps, peut-être pour lire ou regarder les infos, me boucler les cheveux. Une fois que le réveil à 6h sera devenu une habitude alors oui, j’enfilerai mes baskets. D’abord une fois par semaine, puis deux et une semaine ça sera trois.

Je suis persuadée que c’est en me créant une habitude petit à petit que je tiendrais sur la durée.
Je profite aussi de cet article pour vous montrer ma nouvelle montre Kapten and Son reçue à Noël. Je suis en amour total. C'est le model Campus Rose Gold Mesh.
Share:

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire

Blog Design Created by pipdig